La Tribune “Le don : niche fiscale ou levier d’action ?” publiée le 28 juin, signée par près de 90 personnalités du secteur de l’ESS rappelle le rôle essentiel du mécénat face à la crise sociale et écologique. 

Il est un “un maillon essentiel de la solidarité quotidienne dans tous les territoires” et l’un des piliers de l’action sociale. Alors que près de  9 millions de Français vivent en dessous du seuil de pauvreté, remettre en cause le mécénat d’entreprise aurait des conséquences concrètes qu’on ne peut ignorer. 

Ce n’est d’ailleurs pas qu’une question financière. Comme souligné dans la Tribune, le mécénat est aujourd’hui “indispensable à l’action des associations” qui oeuvrent quotidiennement pour (re)construire le lien social et qui portent concrètement le projet d’une société plus inclusive. 

Enfin, le mécénat “permet également d’expérimenter de nouvelles solutions innovantes pour mieux répondre aux besoins sociaux car les financeurs privés sont davantage enclins à prendre des risques pour tester de nouveaux projets. ”  

Les signataires de la Tribune appellent donc le gouvernement à “ne pas confondre le mécénat à grands chiffres et effet d’annonce, avec le mécénat de solidarité, essentiel à l’inclusion des plus fragiles et plus exclus, pour lequel chaque euro compte plus que jamais.”

Lire la Tribune dans son intégralité ici

 

▷ Auteur : Pro Bono Lab
▷ Tribune à lire sur la-croix.com
▷ Source : pro-bono.co, juin 2019