Internet a bouleversé nos rapports humains, nos modes de consommation, notre rapport au temps, à l’information… Pour les associations ou ONG qui agissent tous les jours pour l’intérêt général, les nouvelles technologies présentent de réelles opportunités. Mais maîtriser les bons outils n’est pas si simple !

Rencontre avec Raphaëlle Menajosky, Fondatrice de Webassoc, une association réunissant plus de 1400 professionnels du web pour aider ces organisations humanitaires, de solidarité et d’environnement, à se renforcer sur internet.

Le “bénévolat complet” pour un engagement total

La communauté de professionnels engagés auprès de l’association revendique un “bénévolat complet”. Autrement dit, Webassoc n’a pas de compte en banque et un budget 0. Une vision philanthropique directement inspirée de Jean-Baptiste Descroix-Vernier, entrepreneur du web, connu pour avoir fait fortune dans le domaine mais surtout pour avoir donné “tout ce qu’il est et tout ce qu’il a.”

“Ce fonctionnement basé sur la seule volonté d’agir délivre chez les personnes qui s’engagent avec nous une énorme énergie. Nous sommes surpris nous-mêmes de nos résultats.” En accompagnant près de 2000 associations et ONG par an, Webassoc a pu constater une vraie évolution des pratiques : “Les associations ont beaucoup progressé ces dernières années sur internet. Il y a 5 ans, nos formations générales sur les leviers majeurs du web (google, facebook, email) étaient pleines, aujourd’hui ces sujets sont acquis et les besoins des associations sont désormais plus pointus.”

Mais les petites associations, avec peu de ressources, ont encore de nombreux défis à relever en la matière. “Elles font un travail formidable sur le terrain mais ont peu de soutiens […] et c’est surtout pour elles que Webassoc a été créée”. Rester à l’écoute et au contact de ces associations est alors primordial, pour appréhender les besoins de chacun et apporter de nouvelles solutions : “cela nous pousse à rester moteur et innovant : nous lançons régulièrement de nouveaux formats et nouveaux sujets de formations.”

L’humain avant tout

En mars dernier, l’association publiait un Manifeste pour (ré)affirmer les valeurs du projet et fédérer sa communauté. Une manière également de mettre en avant un “web des solutions”, utile à l’intérêt général et au lien social. Un web humain, à l’image de celles et ceux qui s’engagent.

“Nous misons sur la beauté présente au fond de chacun de nous, sur la joie de faire ensemble” Raphaëlle Menajosky

Le Manifeste est aussi un appel adressé aux professionnels, pour s’engager dans cette dynamique solidaire. Pour que chacun à son échelle, avec ses compétences, puisse soutenir les grandes causes de notre époque qui méritent l’attention de tous. “Avec ce Manifeste, nous voulions expliquer nos motivations pour mobiliser l’ensemble du secteur web avec nous, pour les plus fragiles. Notre monde s’habitue trop à l’inacceptable, nous avons les moyens d’agir avec nos compétences web, notre message avec ce Manifeste est simple : participons !

Cliquez ICI pour lire le Manifeste des 1000 dans son intégralité.
Pour en savoir plus sur Webassoc : www.webassoc.org

▷ Auteure : Nina Danet, Chargée des Relations Presse & Publiques
▷ Source : pro-bono.co, juillet 2019