En plein VivaTech et à une semaine des élections européennes, l’association Social Good Accelerator a lancé le Manifeste #MakeItForGood en faveur d’une convergence des mondes de la technologie et du bien commun.

#MakeItForGood : il est temps d’orienter le progrès technologique vers les urgences climatiques et sociétales.

Les investissements dans l’écosystème technologique européen ont atteint 20 milliards d’euros en 2018. C’est sans compter les subventions accordées par les Etats et les institutions européennes, alors même que l’évitement fiscal du secteur représente un coût faramineux. Trop souvent, les levées de fonds viennent financer des concepts peu utiles à la société, et environnementalement nuisibles. D’ailleurs, en France, 90% des start ups échouent.  

De l’autre côté du miroir, les acteurs de l’Économie sociale et solidaire, qui représentent 8 % du PNB et 10 % des emplois européens, peinent à assurer leur transition numérique et à changer d’échelle. Les soutiens publics du secteur se réduisent et l’Impact investing reste un domaine de niche. Pourtant, ces acteurs sont les moteurs de la réduction des inégalités, de la cohésion et de l’innovation sociale en Europe.

Alors même que les enjeux climatiques, sociaux et sociétaux sont aujourd’hui la première des urgences, alors que l’innovation technologique bénéficie d’immenses soutiens publics et privés, l’innovation sociale reste méconnue et encore trop peu financée en Europe. Elle est pourtant l’une de nos richesses et un levier du modèle économique de transition qu’il faut amorcer. Nous gagnerions tous à ce qu’elle soit prioritairement accélérée, et certains outils technologiques comme la blockchain ou l’intelligence artificielle peuvent y contribuer.  

#MakeItForGood : on n’y arrivera pas si on ne travaille pas ensemble.

La nouvelle mandature européenne qui se profile en est l’opportunité. Notre communauté politique et économique fragilisée doit réaffirmer un modèle social et technologique de pointe. Pour assurer la cohésion des individus qui la constituent, pour affirmer un modèle technologique différent.

La technologie européenne ne doit plus seulement être mise au service de la prospérité. Elle doit accélérer l’innovation sociale et environnementale, être ouverte et accessible à tous.

L’industrie technologique gagnera à collaborer avec les experts du social et de l’environnement pour limiter ses impacts et réorienter ses bénéfices.

#MakeItForGood : trois axes d’actions, 12 propositions

Le Manifeste #MakeItForGood a été rédigé de manière collaborative avec un ensemble de  réseaux partenaires européens et s’adresse prioritairement aux futurs députés et commissaires européens, mais aussi aux dirigeants et investisseurs du secteur Tech.

Il s’appuie sur trois grands axes d’actions :

1 – Sensibilisation : Promouvoir les solutions apportées par l’innovation sociale auprès des cercles d’innovation et l’accélérer à l’aide d’outils technologiques (lancer un grand programme européen de développement de la Sociale Tech ; organiser une Social Good Week européenne ; mieux faire connaître les modalités de soutien technologique aux acteurs de l’économie sociale ; favoriser la création de fonds public-privé…)

2 – Critères et modèles économiques : Faire reconnaître l’innovation sociale et environnementale comme égale à l’innovation technologique, comme une forme transversale et systémique (intégrer les modèles non lucratifs aux dispositifs de soutien public de l’innovation ; encourager l’intégration de critères d’impact social et environnemental dans les marchés et appels d’offres ; promouvoir un modèle européen de licence libre dédiée à l’économie sociale et solidaire ; favoriser l’émergence de licornes de l’innovation sociale européenne…)

3 – Formation et partage de compétences : Faciliter l’échange de compétences et la co-innovation entre les détenteurs de compétences technologiques et les détenteurs de compétences sociales/environnementales (favoriser les programme d’échanges de compétences et de Probono, développer les clusters et pôles de compétitivité croisés, adapter le référentiel de compétences numériques européen à l’innovation sociale…)

Si vous aussi souhaitez défendre cette vision et proposer des pistes concrètes aux futurs élus et commissaire européens, signez le Manifeste et rejoignez le mouvement #MakeItForGood.

Je signe le manifeste #MakeItForGood

– A propos du Social Good Accelerator Europe –

Le Social Good Accelerator EU est une association européenne née entre Paris, Lisbonne et Bruxelles. A son origine : une initiative collective d’entrepreneurs sociaux et de réseaux philanthropiques français et portugais, créée lors du Web Summit 2017 en accompagnement de la délégation de François Hollande et de sa Fondation La France s’engage.

Notre ambition est de contribuer à ce que l’innovation sociale puisse changer d’échelle en Europe, grâce à des outils et compétences technologiques mis au service du Bien Commun. Notre mission est de créer des ponts et des conditions de coopérations entre les acteurs de l’innovation sociale et les acteurs de la Tech en Europe. Connecter, informer, plaider auprès des décideurs sont nos 3 axes d‘actions. Nous nous appuyons sur une communauté européenne croissante constituée de réseaux et d’acteurs européens des deux mondes.

▷ Auteur : Jeanne Brétecher, Fondatrice et Directrice associée chez SCOP Génération2Conseil et Administratrice de Pro Bono Lab
▷ Source : Social Good Accelerator (16 mai 2019)
▷ Contact presse : Jeanne Brétecher jeanne@socialegoodaccelerateor.eu / 06.07.95.21.40