Le 07 février 2019, Pro Bono Lab dévoile l'Acte 2 de son Manifeste "Toute compétence est un bien public.". A cette occasion, 20 propositions pour le développement du pro bono (bénévolat/mécénat de compétences) sont dévoilées autour de trois axes : le "pro bono pour les individus", le "pro bono pour les organisations" et le "pro bono pour tous".

En 2018, Pro Bono Lab a redéfini l’ensemble de ses fondamentaux stratégiques. Avec l’ensemble de ses parties prenantes et communautés, l’association a choisi de se projeter à travers une nouvelle vision de société, la conviction réaffirmée que « Toute compétence est un bien public. ».

Un Manifeste, deux tribunes : pour faire de « toute compétence, un bien public »

Spécialiste de l’engagement par le partage de compétences (bénévolat/mécénat de compétences), partout en France et dans 30 pays du monde via le Global Pro Bono Network (48 intermédiaires), Pro Bono Lab oeuvre pour que chaque structure à finalité sociale ait accès aux compétences dont elle a besoin pour se développer durablement et générer le plus vaste impact social.

En mai 2018, le Manifeste www.toutecompetenceestunbienpublic.org permettait d’ancrer ce nouveau grand projet co-construit et de définir les grandes orientations stratégiques de la structure. En février 2019, ce sont les parrains issus du monde économique du Lab qui s’en sont emparés pour encourager toutes les entreprises françaises à « mettre les compétences de leurs collaborateurs au service du bien public« , via la pratique du pro bono (bénévolat/mécénat de compétences). Il marque le début d’une réflexion plus globale et participative sur le pro bono, le bénévolat/mécénat de compétences en général, avec tous les acteurs qui les font au quotidien.

20 propositions en faveur du développement du pro bono en France et dans le monde…

La Probono Factory 2018 fut le point d’ancrage de cette grande réflexion lancée. Lors de la soirée de clôture du programme, par l’intermédiaire des civic tech et d’une expérience prospective qui réunissait 272 personnes, 20 propositions ont émergées. L’ensemble de celles-ci constitue l’acte 2 du Manifeste. Enrichies et sélectionnées par les communautés de 5 000 volontaires et 500 structures à finalité sociale animées par les équipes de Pro Bono Lab, ces propositions ont été remises en janvier 2019 au Gouvernement, par le biais d’une visite officielle de Gabriel Attal, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, chez Pro Bono Lab. A travers une première séquence de propositions dédiée au « pro bono pour les individus », l’engagement par le partage de compétences se place comme une véritable opportunité pour les jeunes de tout âge, pour les demandeurs d’emploi et pour tous les citoyens en général. A travers une deuxième séquence de propositions dédiée au pro bono pour les organisations, l’engagement par le partage de compétences constitue une double opportunité de (co-)développement et d’innovation sociale pour différents types de structures : les entreprises de toute taille et de tout secteur d’activité, les acteurs publics (établissements publics, services de l’Etat, collectivités territoriales, etc.), et les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire (dont les associations).

Enfin, à travers une troisième partie rassemble toutes les propositions qui permettront de faire rayonner la pratique du pro bono (bénévolat/mécénat de compétences) en France et dans le monde. La diversité des cultures et des pratiques du pro bono lui confère un fort potentiel de rapprochement et de coopération entre pays, autour de causes sociales et sociétales décisives.

Au-delà de son rôle d’opérateur et à l’image de cette initiative, Pro Bono Lab entend rassembler, dès 2019, toutes celles et ceux qui font l’engagement par le partage de compétences et favoriser une dynamique collective de grande envergure autour du développement du pro bono. Chaque année au mois d’octobre, la Pro Bono Week, semaine internationale du bénévolat/mécénat de compétences, sera d’ailleurs l’occasion de réunir tous ces acteurs français et internationaux pour faire le point sur la mise en œuvre de l’ensemble de ces propositions et en imaginer de nouvelles.

Télécharger le Manifeste (Acte 1 & 2) et les 20 propositions

▷ Source : www.toutecompetenceestunbienpublic.org (Pro Bono Lab, février 2019)
▷ Auteur : pro-bono.co

Au-delà de son rôle d'opérateur et à l'image de cette initiative, Pro Bono Lab entend rassembler, dès 2019, toutes celles et ceux qui font l'engagement par le partage de compétences...

Céline Laurichesse, Présidente de Pro Bono Lab

Ce qu'il faut retenir...

En février 2019, Pro Bono Lab dévoile 20 propositions pour développer la pratique du pro bono et de l’engagement par le partage de compétences (bénévolat/mécénat de compétences) en France et dans le monde via le Global Pro Bono Network. Trois axes prioritaires ont été définis : le pro bono « pour les individus », « pour les organisations » et « pour tous ».