Début février s’est tenu à Mumbai, en Inde, la 6ème édition du Global Pro Bono Summit. Organisé par notre homologue iVolunteer avec le soutien de la Fondation BMW, ce Sommet a réuni les membres du Réseau International des acteurs du pro bono, le Global Pro Bono Network, ainsi que des entreprises, des fondations et des acteurs publics intéressés par le pro bono.

L’objectif de cet évènement est de permettre aux organisations qui s’efforcent de développer le pro bono dans le monde entier de se rencontrer, d’échanger et de coopérer. Le Global Pro Bono Summit s’est déroulé en deux temps

Un premier temps dédié aux membres du Global Pro Bono Network

Deux journées qui sont consacrées à la structuration du réseau. Les organisations membres ont notamment participé à l’élection du Global Council, une instance de décision composée de membres du réseau et dont la mission est de construire une stratégie et de mener des projets pour les années à venir. Au programme : développer les programmes pro bono internationaux, avec des projets menés pour la même entreprise dans ses différents pays d’implantation ; ou encore construire une académie de formation pour les membres du réseau, afin de permettre le transfert de bonnes pratique.

Un second temps ouvert aux entreprises, fondations, acteurs publics et tout type de partie prenante intéressée par le pro bono et son impact

Les organisations présentes ont pu participer à un jeu de rôle sur le thème des partenariats multi-sectoriels, écouter des présentations Pecha-Kucha par les homologues de Pro Bono Lab au Canada, en Chine, en Turquie et à Singapour, ou encore assister à des sessions participatives dont les thèmes étaient proposés par les participants eux-mêmes : les formats « courts » du pro bono, les perspectives du pro bono en Afrique, ou encore les investissements en capital humain pour répondre à des problématiques sociales. Enfin, des visites au sein de structures sociales indiennes ont été proposées.

Comme tous les ans, Pro Bono Lab était présent au Global Pro Bono Summit, représenté par Tatiana Heinz, Responsable de la recherche et des partenariats internationaux et par Marie Jouhault, Responsable du développement et des partenariats, pour réaffirmer notre engagement au sein du Global Pro Bono Network. Nous croyons que le développement du pro bono est rendu possible grâce aux acteurs inspirants qui font partie de ce réseau et qui inventent des formats d’engagement innovants aux quatre coins du monde.

Tatiana Heinz, notre Responsable de la recherche et des partenariats internationaux nous raconte son voyage : 

Qui sont les membres du Global Pro Bono Network ?

Ce sont nos homologues étrangers, des leaders de l’engagement dans leurs pays respectifs. Ils viennent du Japon, d’Australie, d’Arabie Saoudite ou encore du Brésil, et font tous partie du Global Pro Bono Network parce qu’ils sont convaincus que le pro bono est un formidable outil pour accompagner celles et ceux qui s’efforcent de créer une société plus juste et plus solidaire. Le Global Pro Bono Summit est une occasion de tous les rencontrer, de co-construire, de réfléchir ensemble à une direction commune pour continuer d’avancer.

Comment s’est passé ce Global Pro Bono Summit à Mumbai ?

Cette année, le format du Global Pro Bono Summit a changé : alors que, lors des précédentes éditions, les organisations de la société civile, les acteurs publics et les entreprises participaient aux mêmes sessions pendant toute la durée de l’évènement, à Mumbai deux jours étaient consacrés exclusivement aux membres du Global Pro Bono Network.

Cette session de travail, intense mais très enrichissante, a permis d’associer les membres du Global Pro Bono Network à la stratégie du réseau pour les prochaines années. Je suis heureuse d’avoir été élue au sein de ce Global Council et de pouvoir y représenter Pro Bono Lab ainsi que les membres, notamment européens, du Global Pro Bono Network.

A quoi ressemble l’écosystème de l’engagement et du mécénat en Inde ?

Saviez-vous que l’Etat indien a promulgué un « CSR Act » stipulant que toute entreprise réalisant un chiffre d’affaires de plus de 1 million de dollars doit consacrer l’équivalent de 2% de ce chiffre d’affaires à la RSE, et notamment au soutien à des acteurs de l’économie sociale ?

Lors des Global Pro Bono Summit, il est aussi possible de participer à des visites de terrain à la rencontre d’acteurs innovants. Ce séjour à Mumbai nous a permis de découvrir la Fondation Jai Vakeel, qui propose un lieu de vie pour des jeunes en situation de handicap mental, ainsi que Bright Future, une association qui apporte un soutien à des jeunes concernant leur insertion professionnelle.

▷ Source : Pro Bono Lab (mars 2018)
▷ Auteur : Tatiana Heinz, responsable du Centre d’Expérimentation et des partenariats internationaux de Pro Bono Lab
▷ Crédit photo : Pro Bono Lab