À deux ans et demi de la retraite, Martine Niedzialek s’est tournée vers le mécénat de compétences. Elle s’investit dans une association quimpéroise et a redonné du sens à son travail.

Lire l'article en intégralité

▷ Source : Ouest France (10 mars 2019)
▷ Auteur : Véronique Mosser, journaliste pour Ouest France